Atelier du 7 décembre 2018: le kitsch menace-t-il la propagande?

L’atelier a lieu de 10h à 18h au Centre Allemand d’Histoire de l’Art, 45 rue des Petits Champs à Paris. Il est organisé par l’université de Strasbourg et l’université de Paris-Est Créteil


10h-10h30  Séverine Antigone Marin et Jérôme Bazin: Introduction

10h30-13h: comment travailler sur le kitsch ?

Max Bonhomme: L’imagerie populaire sousVichy (1940-1944) : un kitsch propagandiste assumé

Jeremy Hamers et François Provenzano: Ce que la RAF fait aukitsch, et inversement

Emmanuelle Fantin: Des mugs et des hommes. De la propagande historique à sa marchandisation contemporaine

Sepideh Parsapajouh: La peinture de martyrs pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988)

14h30-17h : propagande, kitsch et christianisme

Isabelle Saint Martin: Historiographie de la question

Auriane Gotrand:  Les critiques d’art de Claudius Lavergne : la défense d’un « art chrétien authentique »

Max Girard: Représenter les missions catholiques dans les grandes expositions coloniales etuniverselles : l’Eglise face au kitsch ? (Paris 1900 – Vincennes 1931)

Mélisande Leventopoulos: Chassés croisés du «kitsch » et du cinéma religieux en France. Une stratégie catholique de persuasion doublement entravée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.