APPEL: CHANGER La vision du monde. Proselytismes et propagandes en Asie (22 novembre 2019)

Poursuivant nos journées d’études sur les pratiques de propagande, nous avons décidé cette année de ne pas proposer un thème mais une aire géographique, l’Asie. La journée aura lieu le 22 novembre 2019 et elle est organisée en collaboration avec le Centre d’histoire de l’Asie contemporaine et le Centre d’histoire des relations internationales contemporaines

Continuer la lecture de APPEL: CHANGER La vision du monde. Proselytismes et propagandes en Asie (22 novembre 2019)

Synthese de la journée de 2018: le kitsch menace-t-il la propagande ?

La journée d’études organisée le 7 décembre 2018 au Centre allemand d’histoire de l’art à Paris a réuni neuf intervenants. Contrairement à la plupart des JE précédentes, ces derniers travaillaient tous sur les XIXe-XXe siècles, mais ils se distinguaient par leurs approches disciplinaires puisque, à côté des historiens, Sepideh Parsapajouh représentait l’anthropologie, Emmanuelle Fantin et Jérémy Hamers les sciences de la communication sans oublier François Provenzano, spécialisé dans la sociologie de la littérature.

Continuer la lecture de Synthese de la journée de 2018: le kitsch menace-t-il la propagande ?

Synthèse de la JE de 2017: Le nerf de la guerre. Economie de la propagande

Synthèse rédigée par Séverine Antigone Marin

Comme pour chacune de nos journées d’études, nous avons pu vérifier qu’il est vain de vouloir rendre les catégories étanches les unes aux autres, même si, depuis le début, nous nous efforçons à une certaine rigueur dans l’appréhension du concept de propagande. Pour cette journée, nous nous sommes éloignés des terrains habituels des études de la propagande : le premier vingtième siècle et ses dictatures. Dans les différents terrains abordés (où la France à partir des années 1960 occupe une grande place), la question de la propagande peut apparaître en cours de route et de façon parfois périphérique. Nous avons choisi d’intégrer ces réflexions, non pas pour élargir exagérément l’importance de notre objet et montrer que la propagande « est partout », mais parce qu’elles permettent de ne pas créer un objet qui serait conceptuellement pur mais historiquement artificiel. Il faut donc accepter l’existence de frontières mouvantes entre propagande et promotion d’une personnalité (dans le cas de Michel Rocard) ou entre propagande et information (pour la réintroduction des castors en Loir-et-Cher).

Continuer la lecture de Synthèse de la JE de 2017: Le nerf de la guerre. Economie de la propagande

Appel à communication: le kitsch menace-t-il la propagande? (7 décembre 2018)

Devant l’avalanche de savonnettes à swastika, de boules de Noël représentant la figure de Hitler et de divers dès à coudre ou dessous de table à son effigie, les propagandistes nazis ont rapidement mis des limites à la diffusion de certains objets qui étaient en l’honneur du Troisième Reich, mais qui risquaient malgré eux de tourner en dérision le discours nazi.

Continuer la lecture de Appel à communication: le kitsch menace-t-il la propagande? (7 décembre 2018)

Atelier du 11 septembre 2017: Le nerf de la guerre. L’économie de la propagande

Le  prochain atelier, consacré à la dimension économique de la propagande, a lieu le 11 septembre 2017 de 14h à 18h au Centre Allemand d’Histoire de l’Art (45 rue des Petits Champs, 75001 Paris)

Continuer la lecture de Atelier du 11 septembre 2017: Le nerf de la guerre. L’économie de la propagande

Appel à communication pour la journée de 2017: Le nerf de la guerre. L’économie de la propagande

La prochaine journée aura lieu le 11 septembre 2017 à Paris sur le thème de l’économie de la propagande. Voici l’appel auquel il faut répondre avant le 15 mai 2017.

Continuer la lecture de Appel à communication pour la journée de 2017: Le nerf de la guerre. L’économie de la propagande

Synthèse de la JE de 2016: Ce que le support fait à l’image de propagande

La cinquième journée a eu lieu à l’Ecole Normale Supérieure d’Ulm et a été organisée par Jérôme Bazin et Séverine Antigone Marin. L’objet était alors le support lui-même des images de propagande.

Continuer la lecture de Synthèse de la JE de 2016: Ce que le support fait à l’image de propagande

Synthèse de la JE de 2010: Propagande, prosélytisme, vulgarisation.

Cette première journée, organisée à l’université de Strasbourg le 10 décembre 2010 par Séverine Antigone Marin et Alexandre Sumpf, avait pour but de redéfinir ces trois termes sur le temps long européen, du XVIIe au XXe siècle.

Continuer la lecture de Synthèse de la JE de 2010: Propagande, prosélytisme, vulgarisation.